Le leader iranien appelle les autorités américaines à "parler"

Rate this item
(0 votes)
Le leader iranien appelle les autorités américaines à "parler"

Le chef de la révolution islamique en Iran assure que les États-Unis est l'ennemi le plus "diabolique" du pays et appelle ses autorités "terroristes" et "charlatans".

Le numéro un iranien, l’imam Ali Khamenei a refusé l’aide proposée par les dirigeants américains à son pays , la qualifiant « d’étrange proposition », soupçonnant leur réelle intention derrière une telle offre.

« Ils disent être prêts à envoyer des médicaments et de la nourriture à l’Iran… les dirigeants américains nous ont plusieurs fois dit que vous n’avez qu’à nous le demander si vous voulez que nous vous aidions avec des médicaments et de la nourriture », a-t-il rapporté lors d’un discours transmis par la télévision et prononcé ce dimanche 22 mars à l’occasion de la commémoration de l’Avènement prophétique.


« C’est là un discours bien étrange de votre part car vous manquez vous-mêmes de médicaments. Vos carences sont cruciales aussi bien dans le domaine de la prévention de la Covid-19 que dans le domaine de son traitement. Si vous avez de quoi aider l’Iran, aidez-vous vous-mêmes d’abord », a objecté l’Ayatollah Khamenei.

Les Américains « sont soupçonnés d’avoir eux-mêmes fabriqué ce virus. Je ne sais pas à quel point ceci est juste. Et nous n’avons pas confiance en vous… on dit aussi qu’un virus a été spécialement conçu pour l’Iran selon les gènes iraniennes », a-t-il poursuivi

Il a qualifié les Etats-Unis sont « d’ennemi le plus pervers » de de son pays.
« L’Iran a de nombreux ennemis mais les États-Unis sont de loin le plus pervers d’entre eux. Les autorités américaines sont d’abjects menteurs dont la cupidité dispute au charlatanisme. Les dirigeants américains sont tyranniques, cruels, et terroristes. Ils portent les pires caractères », a condamné le guide suprême.

Et de poursuivre : « Or pour faire face à cet ennemi, le premier et de loin le meilleur moyen est la patience, la patience dans le sens de persévérance dans l’idée et dans la voie qui est la nôtre. »

Toujours selon lui, l’Iran parviendra à éradiquer la pandémie du nouveau coronavirus avec ses propres capacités.
« L’Iran détient toutes les capacités pour faite face aux problèmes et aux défis, quel que soit leur ampleur… Les responsables iraniens ont pris les mesures adéquates pour faire face au corona virus. Cette pandémie sera éradiquée le plus vite possible en Iran et à l’étranger. Mais pour le moment je conseille à mon peuple de respecter les décisions de la Commission nationale de lutte contre le corona ».

L’Ayatollah Khamenei a affirmé que les concepts tels que la parité sociale, la liberté individuelle, le respect de la dignité humaine sont des concepts  prescrits par la religion du grand prophète de l’Islam bien que « certains croient par erreur qu’il s’agit de concepts occidentaux ».

Plus loin dans ses propos, il a mis l’accent sur la mission de la révolution iranienne, celle de concrétiser cette égalité et parité dans tous les domaines, non seulement à l’échelle nationale mais aussi dans un monde où l’Iran devra briller de tous ses éclats comme « du temps de la grandeur de la civilisation islamique ». « C’est un objectif qui nous vaut des inimitiés, ce qui ne devrait point nous étonner », a-t-il déclaré.

« Des services secrets de nombreux pays ne cessent d’agir contre l’Iran mais ces aversions, ces hostilités ouvertes ne font que renforcer notre foi en cette promesse divine de victoire, laquelle s’est réalisée pour le grand prophète de l’Islam et se réalisera sans nul doute pour nous », a-t-il dit aussi.

Read 46 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir