Présidentielles US : le déploiement de la Garde nationale US

Rate this item
(0 votes)
Présidentielles US : le déploiement de la Garde nationale US

Le Pentagone s’apprête à faire face à toute éventuelle agitation civile après les résultats de la présidentielle américaine du novembre 2020.

À la suite de violentes manifestations à travers les États-Unis cet été, la Garde nationale américaine a mis des unités de police militaire en état d’alerte dans deux États. Et ce, pour faire face à toute éventuelle agitation civile qui suivrait la présidentielle américaine du novembre 2020, ont confirmé mercredi 7 octobre, des responsables du Pentagone.

Les deux unités totalisent 600 soldats, répartis entre l’Alabama et l’Arizona. Un porte-parole du Bureau de la Garde nationale a déclaré que les unités « seront prêtes à être déployées en 24 heures si le gouverneur d’un autre État le demande ».

« Les forces de l’Alabama réagiraient aux agitations dans la moitié est du pays, et celles de l’Arizona répondraient à celles produites dans l’ouest », a déclaré le porte-parole.

De plus, la Garde nationale a fait l’acquisition de nouveaux équipements de protection au prix de 200 000 dollars et « a intensifié la formation des troupes sur les procédures appropriées pour faire face aux manifestations », a déclaré le porte-parole de Garde nationale.

« Notre objectif est de protéger les personnes et les biens dans les communautés où nous vivons et servons. Ce groupe de travail nous permettra de le faire avec plus de rapidité et d’efficacité », a déclaré le général Daniel Hokanson, chef de l’armée du Bureau de la Garde nationale, dans un communiqué.

À noter que l’Associated Press a été le premier à avoir révélé le déploiement des deux unités par la Garde nationale américaine.

 
Read 122 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir