Ansarallah liquide « idlib » yéménite!

Rate this item
(0 votes)
Ansarallah liquide « idlib » yéménite!

Le porte-parole des forces armées yéménites, le général de brigade Yahya Saree, a déclaré que les forces yéménites avaient achevé avec succès la deuxième phase de l'opération Al-Nasr Al-Mubin dans la province d'al-Bayda.

Cité par la chaîne de télévision d’Al-Masirah, Saree a précisé : « À la suite de cette opération, les deux districts de Naman et Nati' de la province d’al-Bayda ont été libérés et les terroristes takfiristes soutenus par la coalition saoudienne ont subi beaucoup de dommages importants. »

Le général de brigade Yahya Saree a également fait part de la capture de centaines de mercenaires de la coalition saoudienne, signalant des dizaines de morts, de blessés et de captifs parmi les éléments takfiristes.

Et lui de poursuivre que les forces yéménites ont saisi de grandes quantités d’armes et qu'elles tentent de nettoyer d'autres zones occupées par des éléments takfiristes dans la province d’al-Bayda.

Il a souligné que l'opération des forces armées yéménites se poursuivrait jusqu'à la fin des attaques de la coalition saoudienne, la levée du blocus imposé contre le Yémen, la libération de toutes les terres yéménites et l’établissement de la souveraineté et de l'indépendance du Yémen.

Dans le cadre d’un plan conjoint réalisé par le groupe terroriste al-Qaïda, les Américains et les Saoudiens ont tenté d’avancer dans la province d'al-Bayda vers Maarib où se trouve la plus importante base saoudienne au Yémen, et ce, dans l’espoir de rattraper les lourdes défaites qu’ils ont subies par le passé.

Sur ce fond, début juillet, les terroristes d'al-Qaïda et des mercenaires de la coalition saoudienne ont lancé des attaques à grande échelle sur les axes sud-est et sud de la province d'al-Bayda (as-Sawma’ah et al-Zahir).

Les attentats terroristes menés par al-Qaïda ont été largement couverts par les médias saoudiens dont la plupart ont mené une campagne de propagande de mensonges. Les attentats qui ont échoué sur tous les axes de la section as-Sawma'ah face aux réactions opportunes des combattants yéménites.

Mais ce qui a réellement conduit à un changement majeur de la situation à as-Sawma'ah, c’est la violation de l’accord par les forces du gouvernement démissionnaire de Mansour Hadi et les éléments d’al-Qaïda ; les combattants yéménites ont réussi à maintenir le contrôle de la zone d’al-Zahir.

Avant l’escalade dans le district d'al-Zahir, les cheikhs tribaux avaient accepté d’éviter les affrontements pour empêcher les pertes et les dommages dans les zones résidentielles et les infrastructures. Cependant, les mercenaires saoudiens et les éléments d’al-Qaïda ont violé le traité : ils sont entrés dans la ville d’al-Zahir et ont lancé une nouvelle opération avec pour objectif d’envahir et d'occuper complètement la province d'al-Bayda.

Les forces de la coalition saoudienne et des éléments du groupe terroriste al-Qaïda ont occupé plusieurs zones y compris district d'al-Zahir et d'al-Jamjam. Mais conjointement, à l'avancée des mercenaires saoudiens dans le district d’al-Zahir, les combattants yéménites sont entrés sur le terrain et ont pu nettoyer et sécuriser certaines zones y compris le district d’al-Yazid et de Qarbah.

Ainsi, lors d'une attaque de représailles menée le 8 juillet, les forces yéménites ont réussi à reprendre le contrôle d'autres nouvelles zones, à savoir al-Zahir, al-Sawah, Nassab al-Kassad et al-Jaradi. Par la suite, les combattants yéménites ont lancé de nouvelles attaques depuis al-Zahir contre des éléments de la coalition saoudienne et les terroristes d'al-Qaïda. Les attaques ont conduit à prise de contrôle d’un plus grand nombre de zones à la poursuite des affrontements près de la zone de Hanaka.

Selon les sources sur le terrain, à l’heure actuelle les affrontements se sont atténués dans le district d'al-Zahir et se déroulent dans les zones aux alentours du district d’al-Burman, occupées par des terroristes d'al-Qaïda. Avec le nettoyage de ces zones, tout le district d’al-Zahir sera libéré.

Les zones situées sur les frontières communes d'al-Zahir et les provinces de Lahij et d’Abyan sont sous l’occupation des éléments de la coalition saoudienne, et si les combattants yéménites réussissent à nettoyer ces zones, le sud de la province d'al-Bayda et la route la reliant à al-Shabar seront sécurisés. (La vidéo ci-jointe concerne le front de Shabwa.)

Read 49 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir