Un navire saoudien frappé!

Rate this item
(0 votes)
Un navire saoudien frappé!

À peine quelques heures après qu'un navire-cargo israélien appartenant au milliardaire sioniste Ofer a été pris pour cible d'une double attaque, le premier ayant impliqué un drone, un navire-cargo saoudien a connu le même sort.

Autant les sionistes totalement paniqués ont été forcés de reconnaître l'attaque et même un bilan de 2 morts parmi leurs amis saoudiens, eux, ont prétendu avoir contré le raid anonyme. Avec quoi ? Al-Arabiya ne nous apprend rien et n'évoque surtout pas les Patriot qui ont régulièrement échoué à « protéger » les sites les plus importants du pays.

La coalition saoudienne a prétendu dans un communiqué diffusé à la télévision publique avoir déjoué une frappe de drone sur un de ses navires-cargos. Elle a également accusé le mouvement yéménite Ansarallah d’être une menace pour les compagnies maritimes commerciales en mer Rouge.

La coalition pro-Riyad prétend en outre que ses efforts ont contribué à la sécurité des navires dans le détroit de Bab el-Mandeb.

Alors même que les îles occupées du sud du Yémen sont devenues le terrain des alliances anti-Résistance Riyad/Tel-Aviv-/Abou Dhabi, ces attaques croisées semblent remettre en cause bien des projets saoudo-sionistes. La partie sioniste vient de publier des informations supplémentaires.

La société propriétaire du navire israélien qui a été attaqué dans la mer d'Oman a annoncé dans un communiqué que deux membres d'équipage du navire ont été tués.

Zodiac Maritime, une propriété du milliardaire sioniste résidant à Londres, Eyal Ofer, a déclaré que deux membres d'équipage du navire-cargo MT MERCER STREET avaient été tués lors de l'attaque.

Sans fournir plus de détails, la compagnie a affirmé qu'elle n’était pas au courant s’il y avait d’éventuelles victimes parmi les autres membres de l’équipage, disant que les deux personnels tués étaient des ressortissants britannique et roumain.

Par ailleurs, le site Dryad Global a rapporté pour sa part que le navire MT MERCER, sous pavillon libérien (IMO 9539585), a été attaquée à environ 152 nm au NE Al Duqm, en mer d'Oman.

Les rapports ont indiqué qu'une attaque initiale contre un navire sans nom s'est produite le 29 juillet 21 à 0700 UTC, 86 nm SE Al Duqm Port. Un rapport supplémentaire a ensuite été diffusé indiquant une deuxième attaque à 23 h 40 UTC.

Bien que les détails précis restent flous, il est estimé que les deux incidents sont très susceptibles d'avoir impliqué le même navire.

Un rapport plus large indique que le rapport initial concernait l'observation d'un véhicule aérien sans pilote (UAV) qui aurait des « fusées éclairantes déployées » et qui auraient été vues tomber dans l'eau.

Le MT MERCER STREET aurait à son bord un équipage de 27 personnes, composé de ressortissants roumains, russes, chinois, ukrainiens, philippins, géorgiens et indiens.

Read 51 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir