Israël/Liban: le deal gazier ?!

Rate this item
(0 votes)
Israël/Liban: le deal gazier ?!

La ligne rouge que Seyyed Hassan Nasrallah a tracée, lors de son discours de vendredi soir, pour les États-Unis et Israël concernant le dossier de la délimitation des frontières maritimes entre le Liban et la Palestine occupée empêchent ces deux parties de piller les richesses du Liban.

Dans la foulée, le quotidien libanais Al-Akhbar a écrit : « Le message que Seyyed Hassan Nasrallah entendait véhiculer à propos de la démarcation des frontières maritimes entre le Liban et le régime israélien était en effet un avertissement destiné à l’ennemi américano-israélien pour les empêcher de se lancer dans des opérations de forage dans la zone contestée via la société américaine Halliburton. »

Al-Akhbar continue : « En choisissant des termes subtils pour parler de la protection de la richesse maritime du Liban, lors de son discours, le secrétaire général du Hezbollah est arrivé à empêcher l’ennemi de tenter de bafouer les droits des Libanais dans les zones contestés. »

Selon Al-Akhbar, « ce qui fait distinguer ce message de Nasrallah est le moment de sa prononciation qui était simultanément à la visite d’Amos Hochstein, nouveau négociateur israélo-américain, à Beyrouth ».

Read 41 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir