À quoi rime œil pour œil, dent pour dent d’Alger?

Rate this item
(0 votes)
À quoi rime œil pour œil, dent pour dent d’Alger?

Vendredi 26 novembre, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a réagi aux 48 heures de folie qui ont ramené tour à tour le sioniste Gantz à Rabat, lui ont fait signer dans une attitude de clair défi à l'adresse de l'Algérie, un accord de coopération militaire et sécuritaire plus une annexe exclusivement focalisée sur la fabrication et l'usage de drones par Rabat et sur fond de rapports sur la formation d'une base militaire près du Nord algérien à Nador et des exercices militaires conjoints que Tel-Aviv veut organiser avec Rabat voire avec les États-Unis puisqu'un peu comme African Lion 2021 qui a permis aux 7000 militaires US et leurs équipements de scruter de long en large la perméabilité des frontières algériennes et celle de son ciel, il s'agit essentiellement de préparer un méga clash! Ce samedi, le président algérien y a réagi : il a dit qu'il regrettait l'accord signé entre le Maroc et Israël avant de souligner que la menace que représentait le Maroc contre l'Algérie était une honte qui ne s'était pas produite depuis 1948. Cette allusion à la date fatidique de 1948, date à laquelle la Palestine a été occupée, n'est certes pas anodine Rabat ayant ouvert hélas les portes à l'occupation et à la colonisation de facto d'Israël qui s'empare d'ores et déjà de l'armée marocaine en vue évidemment de s'en servir comme d'un bouclier, quand l'heure H aura sonné. Mais Tebboune n'en est pas resté à comparer le Maroc à la Palestine historique puisqu'il a ajouté : « Nous attaquerons quiconque osera nous attaquer, œil pour œil dent pour dent ». La reprise mot par mot de la célèbre formule du Hezbollah, de sa détermination à imposer une équation de dissuasion face à l'entité sioniste saute aux yeux : aussi régulière que soit l'armée algérienne, il semblerait que les instances décisionnelles algériennes aient opté pour de la guerre au Hezbollah, car c'est là que réside la clé de l'effondrement de la vraie-fausse puissance armée de l'entité sioniste. Est-ce le début d'une alliance? Probable si on lit la presse atlantiste: le ministère israélien des Affaires militaires a annoncé mercredi la signature d'un protocole d'accord sur la défense avec le Maroc, ouvrant la voie à des ventes militaires et à une coopération militaire entre les deux parties après qu’elles ont normalisé leurs relations diplomatiques l'année dernière.

Read 93 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir