Kharab al-Jisr frappé , impossible de stopper la saignée US

Rate this item
(0 votes)
Kharab al-Jisr frappé , impossible de stopper la saignée US

Depuis 23 novembre date à laquelle la base-terminal de contrebande du pétrole syrien que les USA occupent à Kharab al-Jir, à Hassaké où ils détiennent piste d'atterrissage, hangars de drones, stocks et réservoirs de pétrole volé a été frappée à coup de cinq missiles de précision et que les USA tout comme pour le cas d'al-Tanf visée le 20 octobre par les drones de la Résistance ont été contraints d'avaler les couleuvres et d'évacuer sans brocher morts et blessés, une  attaque qui, redisons-le, a eu un impact immédiat puisqu'elle a provoqué une véritable panique dans les rangs américains au point que les Yankee ont levé partiellement, et après 6 ans de détournement systématique du pétrole syrien au profit d'Israël, la loi César et permettre, dixit, pour " des raisons humanitaires "  à  certaines "Ongs" de "commercer dans le secteur du pétrole avec Damas,  les Yankees n'ont qu'une idée en tête, mettre la main sur les " réseaux locaux" qui aident et assistent les combattants de la Résistance à multiplier les attaques d'une si grande précision et efficacité contre les Américains.

Au fait, la situation va de mal en pis pour les troupes US françaises britanniques...même si le chef du Pentagone ne cesse de pérorer :" le Pentagone ne quittera ni la Syrie ni l'Irak". Mais le peut-il réellement ? À Deir ez-Zor où se déroule le gros de l'opération de casse et de contrebande du pétrole avec deux tiers des richesses pétrolières réparties entre al Omar Connoco et Tanak qu'occupe l'Amérique, une surprise de taille secoue depuis une semaine le Pentagone : la réconciliation éclair.  Depuis 8 jours quelque 6000 habitants de la province, membres des tribus pas forcément pro-Assad mais anti-US, ont signé la trêve, ce qui veut dire que chacun d'entre eux, pourrait potentiellement se transformer en lanceur de roquette, de drone anti-US. Idem à Hassaké, car qui croirait que la deuxième base d'importance US en Syrie puisse être si facilement déverrouillée sans que les pro Résistance se trouveraient 'infiltrés" dans les rangs des FDS ou d'autres mercenaires US. Toujours est-il que les Américains, totalement aux abois, en sont à soudoyer les populations de Hassaké pour qu'elles leur dénoncent les "auteurs" de l'attaque contre Kharab al-Jisr. 

Read 319 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir