La Russie appelle la Turquie à respecter le cessez-le-feu dans la région

Rate this item
(0 votes)
La Russie appelle la Turquie à respecter le cessez-le-feu dans la région

Dans une lettre officielle, la Russie a rappelé la Turquie au respect de la trêve dans la zone de désescalade à Idlib en Syrie et lui a demandé des efforts pour contraindre les opposants syriens à mettre fin aux hostilités.  

« Les drones d’assaut des terroristes qui avaient lancé des frappes sur les bases russes en Syrie avaient décollé d’une zone contrôlée par les opposants syriens “modérés” », a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Citant le ministère russe de la Défense, la chaîne de télévision Russia Today a indiqué que ces drones avaient décollé de la localité de Maazara au sud-ouest de la zone de désescalade d’Idlib.

« Dans la lettre adressée à la Turquie, la Russie a appelé ce pays à rester attaché à ses engagements pris dans le cadre de l’accord sur une trêve dans cette région », a ajouté Russia Today.

Le Boeing P-8 Poseidon de l’US Navy effectuait une mission de patrouille dans la zone entre la base aérienne russe de Hmeimim et la base navale de Tartous en Syrie lorsque des activistes ont tenté d’attaquer les installations à l’aide de 13 drones, a révélé mardi le ministère. ©Getty Images

 

Le ministère russe de la Défense a précisé que dans sa lettre au général Hulusi Akar, chef d’état-major des forces turques, et au patron du service de renseignement turc (MIT), Hakan Fidan, elle avait mis l’accent sur la nécessité qu’Ankara respecte les engagements qu’il a pris dans le cadre de l’accord sur le cessez-le-feu en Syrie.

« Bientôt, le Congrès du dialogue national syrien aura lieu dans la ville russe de Sotchi. Pourquoi les opposants syriens interviennent-ils contre ces actions et rejettent les négociations de Genève sous la supervision des Nations unies ? » est-il dit dans ce communiqué.

« Lors de frappes sur les bases russes de Hmeimim et de Tartous en Syrie, un avion d’espionnage américain les survolait », a précisé le ministère russe de la Défense quelques jours après la tentative des drones intelligents de mener des raids contre ces bases, en affirmant que ces drones avaient été mis à la disposition des terroristes par certains pays.

« La simultanéité du survol des avions d’espionnages américains et de l’attaque terroriste menée par ces drones contre les bases russes en Syrie a éveillé la curiosité », a indiqué le ministère russe de la Défense.

D’autre part, Frants Klintsevich, le premier vice-président de la commission de la défense et de la sécurité du Conseil de la Fédération de Russie, a déclaré : « Nous disposons d’informations établissant l’implication des États-Unis dans les frappes menées par des drones sur les bases russes de Hmeimim et de Tartous en Syrie. »

Read 190 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir