Avec la disparition du califat, quelle est la prochaine étape pour Daech?

Rate this item
(0 votes)
Avec la disparition du califat, quelle est la prochaine étape pour Daech?

Bloomberg a publié le vendredi 9 mars sur son site web, un article qui se penche sur le sort de l’organisation terroriste Daech après ses échecs en Syrie et en Irak.

Daech, l’organisation terroriste la plus riche et la plus dangereuse qui ait jamais existé, a récemment connu un échec retentissant en Irak et en Syrie. Ses éléments se retranchent dans de petits repaires et ses dirigeants se cachent sous une peau d’âne. Mais la nature métastatique des groupes terroristes laisse à penser que Daech ne disparaîtra pas.

Le réseau terroriste d’al-Qaïda a été délogé de son siège en Afghanistan, en 2001. Tout portait à croire qu’il se trouvait sur la pente du déclin, mais il s’est finalement réorganisé et a contribué à l’apparition d’une nouvelle génération des groupes takfiristes, dont fait partie Daech.

1. En Syrie et en Irak, en a-t-on fini avec Daech ?

Pas complètement ! Bien que le califat autoproclamé n’existe plus, Daech a annoncé, dans un enregistrement vidéo publié fin 2017, que l’organisation « est passée à une nouvelle étape ». Ce message semblait signifier que Daech reprendrait ses anciennes tactiques telles que les attentats à la bombe, les assassinats, les attaques des snipers, etc. : celles-là mêmes auxquelles il a eu recours au moment de l’invasion de l’Irak par les États-Unis en 2003. De plus, le mystérieux chef de Daech, Abu Bakr al-Baghdadi, serait vivant.

2. Combien d’éléments de Daech sont encore en vie ?

Les agences de renseignement américaines estiment que plus de 40 000 individus, venant d’au moins 120 pays du monde, ont afflué en Irak et en Syrie pour rejoindre le groupe terroriste Daech. La plupart d’entre eux sont morts. Une autre source estime qu’au moins 5 600 éléments de Daech ont regagné leur pays jusqu’à la fin de 2017. Selon les experts, seuls 3 000 éléments de Daech sont actuellement actifs. Maintenant, la plupart des terroristes de Daech se retranchent dans des déserts, dans le cadre de leur nouvelle stratégie consistant à prendre la fuite.

De plus, il est de plus en plus difficile pour les renforts takfiristes de venir grossir les rangs de Daech en raison de nouvelles mesures que certains pays viennent d’adopter afin d’empêcher les terroristes potentiels de franchir leurs frontières.

3. Qu’est-il arrivé aux fonds de Daech ?

Selon IHS Markit, une entreprise américaine d’information économique basée à Londres, les revenus mensuels de Daech s’élevaient à 80 millions de dollars en 2015. Il en a depuis perdu une grande partie, surtout ceux générés par la vente du pétrole, en raison de la reconquête par les armées syrienne et irakienne d’une majeure partie des territoires que le groupe terroriste contrôlait, comme les champs de pétrole de Deir ez-Zor. Pour la même raison, Daech a de même perdu ses ressources fiscales. Cependant, le groupe est encore en mesure d’empocher de l’argent grâce aux enlèvements et à la contrebande. Si Daech entend se redresser financièrement, il devra réactiver ses cellules et reconnecter ses lignes d’approvisionnement sur ses anciens territoires.

4. Qu’en est-il de la capacité de Daech à mener des attaques terroristes ?

À mesure que la pression s’intensifiait sur Daech en Syrie et en Irak, le groupe terroriste multipliait attentats terroristes partout dans le monde, sans doute pour rappeler son existence au monde. Les échecs accumulés ont fortement affaibli sa capacité à orchestrer de nouvelles attaques terroristes depuis ces deux pays moyen-orientaux. Mais il existe dans d’autres pays de nombreux groupes affiliés à Daech qui en sont capables. Daech compte toujours sur les terroristes dits « solitaires », qui sont inspirés par cette organisation sans avoir aucun lien formel avec elle. Les organes de propagande de Daech ont largement réduit leur activité, mais ils existent toujours.

5. Quid des alliés de Daech et des groupes qui lui sont affiliés ?

Les groupes terroristes qui sont en lien avec Daech, partout dans le monde, sont de différentes catégories : ceux qui représentent officiellement Daech ; ceux qui existaient déjà avant Daech, mais lui ont ensuite prêté allégeance ; ceux qui lui ont prêté allégeance tout en gardant une certaine indépendance ; et ceux qui partagent simplement les mêmes objectifs.

Afghanistan

La branche afghane de Daech contribue, de manière significative, à la déstabilisation du pays en frappant les forces de sécurité et en menant des attaques extrêmement meurtrières contre les civils, en particulier les chiites.

Péninsule du Sinaï en Égypte

La branche égyptienne de Daech dans la péninsule du Sinaï, au large de la mer Rouge et près de la frontière de la Palestine occupée, continue d’attaquer les forces de sécurité et les minorités religieuses dans le but de déstabiliser le gouvernement. Elle a revendiqué un attentat contre un avion de ligne russe en 2015 qui a coûté la vie à 224 passagers.

Libye

La branche libyenne de Daech tente de regagner ses positions dans le désert du sud du pays plus d’un an après avoir été déracinée de la ville de Syrte, qu’elle a occupée pendant environ une année dans le cadre des premières conquêtes de Daech en dehors des territoires syrien et irakien. Cette branche était impliquée dans les attentats terroristes de 2016 à Berlin et de 2017 à Manchester.

Philippines

Quatre groupes terroristes ont prêté allégeance à Daech. Ils se sont emparés de la ville méridionale de Marawi en mai 2017 et l’ont contrôlée pendant cinq mois.

Région africaine du Sahel

Un groupe allié connu sous le nom de Daech, qui opère dans le Grand Sahara, a attaqué des forces de sécurité au Burkina Faso, au Niger et au Mali et il est soupçonné d’avoir tué quatre soldats américains et quatre soldats nigériens dans une embuscade à la fin de 2017 au Niger.

D’autres régions

Le groupe terroriste Boko Haram, affilié à Daech, prend pour cible les forces de sécurité et les civils et enlève, de temps à autre, des écolières. Les branches de Daech en Arabie saoudite, dans la région du Caucase et en Algérie, bien que moins actives, ont toutefois pris pour cible plusieurs fois les forces de sécurité aussi bien que les civils.

6. Dans quelle situation se trouve al-Qaïda ?

Au cours des dernières années, certains analystes ont annoncé qu’al-Qaïda était sur la pente du déclin. La mort d’Oussama Ben Laden, leader d’al-Qaïda, au Pakistan a porté un coup sévère à ce réseau terroriste.

Par ailleurs, lorsque Daech s’est emparé de territoires syriens et irakiens en 2014, certains groupes affiliés à al-Qaïda se sont rapprochés de lui. Très peu d’analystes croient qu’al-Qaïda est en déclin. La plupart pensent qu’au moment où les grandes puissances se focalisent sur la lutte contre Daech, al-Qaïda se réorganise en silence. Les échecs de Daech ont redonné un nouveau prestige à al-Qaïda qui préfère, pour le moment, collaborer secrètement avec des groupes locaux. En Syrie, le groupe affilié à al-Qaïda, le Front al-Nosra, a acquis un pouvoir remarquable, le nombre de ses éléments étant estimé à 10 000.

 
 
Read 189 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir