Général Javani : « Que les États-Unis s’attendent aux conséquences de leurs frappes contre la Syrie »

Rate this item
(0 votes)
Général Javani : « Que les États-Unis s’attendent aux conséquences de leurs frappes contre la Syrie »

Suite aux frappes des États-Unis menées en coordination de la France et du Royaume-Uni, le général Yadollah Javani, vice-président du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), a déclaré que cette action n’affaiblirait pas le front de la Résistance et que les Américains devaient s’attendre à ce que leurs actes aient des conséquences.

« L’action militaire des États-Unis, en coordination avec la France et le Royaume-Uni en Syrie, est une agression claire et illégitime. Surtout qu’une commission d’enquête devait examiner les chefs d’accusation invoqués par les États-Unis quant à l’utilisation d’armes chimiques par l’armée syrienne avec l’aval de Damas », a-t-il dit.

Le général Yadollah Javani, vice-président du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI). (Archives)

Il a ajouté :

« C’est justement ce qui prouve que les allégations américaines sont fausses et qu’elles ont servi de prétexte pour lancer une attaque contre la Syrie et retarder le rapport de la commission d’enquête. Mais les Américains imaginent qu’avec ce genre d’actions, ils peuvent changer la donne en Syrie, ce qui n’arrivera certainement pas. Par n’importe quel moyen, depuis des années, les Américains, les Israéliens et les Européens ont soutenu les terroristes, qui finalement ont essuyé une défaite. Cet échec stratégique des terroristes est avant tout l’échec stratégique de leurs partisans. Des attaques aux missiles ponctuelles ne pourront pas compenser ces échecs. Ces frappes ne font que compliquer la situation. Elles iront au détriment des États-Unis, qui seront responsables de la tournure que prendront les événements dans la région.

Ils devraient tirer les leçons de leur interventionnisme et accepter le fait qu’ils ne joueront plus aucun rôle au Moyen-Orient. Le président américain a déclaré avoir dépensé 7 billions de dollars au cours des 17 dernières années. Des dépenses supplémentaires ne feraient qu’augmenter les pertes américaines. Si les Américains pensent que les pétrodollars saoudiens pourront réduire leurs pertes, ils se trompent. S’ils pensent que leurs actions affaibliront le front de la Résistance, eh bien ils se trompent. Ils ont fait des erreurs de calcul. Leurs décisions témoignent de leur désarroi.

Toute offensive des États-Unis dans le monde, en particulier au Moyen-Orient, entraînera un déclin de leur pouvoir. Le temps du militarisme et de l’interventionnisme sur les terres islamiques est révolu. »

Read 37 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir