PGAC: Washington passe au scénario des sanctions au détriment de l’Europe

Rate this item
(0 votes)
PGAC: Washington passe au scénario des sanctions au détriment de l’Europe

« Le retrait américain du PGAC est une déclaration de guerre et Israël et certains pays arabes en seront les principaux perdants », a déclaré l’analyste arabe et rédacteur en chef du quotidien Rai al-Youm.

Dans un article consacré au retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien, Abdel Bari Atwan indique que les États-Unis cherchent un « changement de régime » en Iran comme ils le prévoyaient en Irak et en Libye, en les accusant de posséder des armes de destruction massive.

« Depuis que Netanyahu a fait un étrange discours sur les activités nucléaires secrètes de l’Iran, il s’est avéré que l’administration Trump et ses conseillers néoconservateurs ont décidé de quitter l’accord nucléaire et de rétablir les sanctions contre l’Iran, exactement comme ils l’ont fait à l’encontre de la nation irakienne. Le scénario consiste à forcer l’Iran, en imposant des conditions irrationnelles et humiliantes, à détruire toutes ses armes et finalement à renverser son ordre », a estimé M. Atwan.

Read 28 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir