L’attaque syrienne contre l’Unité 9900 affaiblit les services de renseignement de Tel-Aviv

Rate this item
(0 votes)
L’attaque syrienne contre l’Unité 9900 affaiblit les services de renseignement de Tel-Aviv

Frappée jeudi 10 mai par l’armée syrienne, l'Unité spéciale des Renseignements 9900 compte parmi les unités d’espionnage les plus secrètes de l’armée israélienne.  

Les missiles tirés par l’armée syrienne sur des cibles névralgiques au Golan occupé ont porté un sérieux coup aux services de renseignement de l’armée israélienne.

Les positions ciblées étaient de nature stratégique et aidaient l’armée israélienne à acquérir d’une certaine suprématie sur le plan du renseignement. Elles assuraient le lien avec le centre de commandement et de contrôle des effectifs, abritaient des centres d’activités techniques et humaines dans le domaine des renseignements de combat. Elles assuraient aussi la collecte d'informations stratégiques et des liens avec les unités et les organismes chargés d’analyser les informations sur les combats.   

L'Unité spéciale des Renseignements 9900, chargée de la géographie, la cartographie et de l'interprétation des images satellites, compte parmi les unités militaires et techniques les plus importantes de l’armée israélienne.

Cette unité dont les experts militaires israéliens sont fiers et se vantent, est une unité secrète qui s’occupe des informations stratégiques. Elle suit ses activités indépendamment de l’Unité 8200 qui travaille, elle aussi, sur le renseignement.

Unité 9900: la raison d’être

Dès le début des projets aérospatiaux du régime israélien dans les années 80, l’Unité 9900 poursuit son programme d’espionnage. Quelques années après la mise en orbite des satellites d’espionnage d’Israël, les missions d’espionnage ont été confiées à Aman (un acronyme désignant la direction du renseignement militaire israélien).

En 1997, Israël a lancé un projet spatial à des fins d’espionnage qui avait pour mission de superviser les pays arabes et les zones névralgiques qui entouraient la Palestine occupée. C’est à cette époque que naît l’Unité 9900. Des centaines de militaires israéliens ont été recrutés à l'occasion qui n'a fait l'objet d'aucune couverture médiatique. Ainsi, aucune information n’a filtré sur ses activités et de son modus operandi.

L’une des principales missions de l’Unité 9900 concerne la mise en orbite des satellites espions israéliens et la photographie des installations militaires des différents pays de la région.

Le moindre agissement inhabituel des armées de la région est enregistré. Des images satellites projettent les agissements des mouvements de la Résistance sur les écrans de l’Unité 9900. Ces informations, une fois collectées et analysées, sont remises aux commandants de l’armée israélienne. L’Unité 9900 est, de même, chargée de collecter des renseignements visuels, soit en provenance des satellites ou des avions de reconnaissance.

Toutes ces informations, images et cartes, une fois traitées, nourrissent les prises de position du régime israélien et sont mises à la disposition des décideurs d’Israël, aussi bien sur le plan sécuritaire que militaire.

Read 25 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir