Message du Guide suprême aux pèlerins de la Mecque

Rate this item
(0 votes)
Message du Guide suprême aux pèlerins de la Mecque

A l'occasion de ce rassemblement plein de sens et hors pair, à part la purification et la réparation de l'âme et de l'esprit, qui constituent en fait la plus haute et la plus fondamentale des acquis de Hajj, il faut mettre au sommet des tâches et des préoccupations des pèlerins, une attention accrue portée à l'égard des problèmes du monde musulman en ayant un regard profond et global vis-à-vis des questions importantes et prioritaires touchant l'Oumma islamique.

A nos jours, la première des priorités c'est l'unité des Musulmans, ce sont les nœuds qui sèment la discorde entre les différentes parties de l'Oumma et qu'il faudra dénouer.

Le Hajj est la manifestation de l'unité et de la cohésion, il est l'axe de notre fraternité et de notre solidarité. Durant le rituel de Hajj, il faut que tout le monde se concentre sur les points communs et s'éloigne des divergences. Depuis des siècles, la politique colonialiste avec ses mains sales s'efforce de semer la discorde pour parvenir à ses objectifs. Or, à nos jours et depuis que les nations musulmanes, grâce au réveil islamique, ont pris connaissance de l'animosité de l'arrogance et du sionisme et y font face, les dissensions entre les Musulmans se sont aggravées. Notre ennemi perfide a décidé d'attiser le feu de la guerre civile entre les Musulmans, de les désorienter dans leur volonté de résistance et de lutte et par ce biais, de mettre à l'abri le régime sioniste et les valets de l'arrogance qui sont en réalité les vrais ennemis. La mise sur pieds des groupes de terroristes takfiri et d'autres groupuscules de cette espèce dans les pays de l'ouest asiatique s'inscrit dans cette politique belliqueuse.

Il s'agit d'une sonnette d'alarme pour nous tous et nous devons mettre au sommet de nos préoccupations nationales et internationales d'aujourd'hui la question de l'unité des Musulmans.

Une autre question primordiale, c'est le problème palestinien. Après 65 ans qui nous sépare de la création de l'entité usurpatrice sioniste et les péripéties qu'a connues cette question importante et névralgique et en particulier depuis les événements sanglants des années récentes, deux vérités sont désormais certaines et plus que jamais manifestes. La première c'est que le régime sioniste et ses partisans criminels, ne connaissent aucune limite dans la férocité, la brutalité, et dans le piétinement de tous les principes humains et éthiques. Assassinats, génocides, destructions, massacre d'enfants et de femmes et de sans abris, tous les crimes et injustices possibles sont permis à leurs yeux et ils s'en gratifient même. Les scènes tragiques de la guerre de 50 jours récente à Gaza, en constitue le dernier exemple de ces délits historiques qui se sont récidivés à maintes reprises durant ce demi-siècle.

La deuxième vérité c'est que ces atrocités et ces tragédies n'ont nullement permis aux tenants et aux partisans du régime usurpateur d'atteindre leurs objectifs. A l'opposé du vœu stupide des politiciens abjects qui consiste à créer une sécurité solide et puissante pour le régime sioniste, celui-ci ne cesse de s'affaiblir et de s'approcher de son anéantissement. La résistance de la ville encerclée et sans défense de Gaza durant 50 jours d'affilée face à tout l'arsenal du régime sioniste et à la fin l'échec et le retrait de ses forces et sa reddition devant les conditions de la résistance palestinienne, ont mis clairement en scène son impuissance et sa faiblesse.

Ceci signifie que le peuple palestinien doit être plus que jamais confiant dans l'avenir, les combattants du Jihad et de Hamas doivent redoubler leurs efforts et leur volonté de lutte; la Cisjordanie doit également poursuivre le sentier glorieux de son combat permanent avec plus de puissance et de fermeté; les nations musulmanes doivent revendiquer un soutien réel et sérieux de la part de leur gouvernement vis-à-vis de la Palestine et ces derniers doivent agir plus sincèrement dans cette direction.

La troisième question prioritaire et importante, c'est le regard intelligent que doivent porter les activistes bienveillants du monde musulmans sur les différences qui existent entre l'Islam pur et originaire, celui du prophète(S) et l'islam à l'américaine. Il ne faut pas confondre ces deux lectures de l'Islam et d'avertir les autres à ne pas commettre cette erreur. Le regretté Imam Khomeiny fut le premier à faire la distinction entre ces deux acceptations en l'introduisant dans le jargon politique du monde musulman. L'Islam pur, c'est l'Islam du cœur et de la spiritualité, l'Islam de la vertu et de la démocratie, c'est l'Islam de la fermeté face aux mécréants et la clémence entre les Musulmans. A l'opposé, l'islam à l'américaine c'est servir les étrangers et combattre l'Oumma islamique et dissimuler cela sous l'habit de l'Islam, c'est semer la discorde entre les Musulmans, c'est faire confiance aux ennemis de Dieu au lieu de se confier aux promesses divines, c'est combattre son frère musulman au lieu de faire face au sionisme et à l'arrogance. Que l'on s'allie avec les Etats-Unis arrogants contre son peuple ou les autres peuples ce n'est pas de l'Islam, c'est d'une hypocrisie dangereuse et mortelle dont chaque musulman doit combattre.

Un regard lucide et pertinent permettra à tout un chacun, en quête de vérité, de comprendre ces réalités et ces questions primordiales du monde musulman et de s'assigner le devoir et la tache qui nous incombent aujourd'hui sans aucune ambiguïté.

Le Hajj, avec ses rites et ses rituels, constitue la meilleure occasion pour parvenir à cette lucidité. Et j'espère que vous tous, pèlerins bienheureux, vous bénéficierez de ce don divin de la façon la plus parfaite qu'il soit.

Je vous confie tous à Dieu, le plus Grand, et Lui implore d'acquiescer vos efforts.

Read 616 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir