Message du Guide Suprême de la République Islamique d'Iran Seyyed Ali Khaménéi À l'occasion du Hadj 2009

Rate this item
(0 votes)

"Au nom de Dieu le Très-Miséricordieux, le Tout-Miséricordieux

L’heure du Hadj est le printemps de la spiritualité et de la luminance du monothéisme à l’horizon de l’univers; et le rituel du Hadj symbolise une fontaine d’eau bénite, capable de purifier le pèlerin de ses péchés et négligences, et de lui rendre les rayons de sa propre nature divine au cœur et à l’esprit. Se libérer des habits de luxe au Miqat du Hadj  pour revêtir l’habit commun d’Ihram, symbole de l’union de l’Oumma islamique, et l’Ordre emblématique de la communion des musulmans du monde entier. Le slogan du Hadj est d’une part, « Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient » (Coran 22 : 34), et de l’autre part, « […] le Masjid-ul-Haram, que Nous avons établie pour les gens: aussi bien les résidents que ceux de passage… » (Coran 22 : 25). Et c’est ainsi que Kaaba, outre son rôle du représentant du monothéisme, constitue le symbole de l’égalité et de la fraternité islamique.
Réunis des quatre coins du monde, le cœur rempli de la faveur de la circumambulation autour de la Maison de Dieu et de se recueillir au sanctuaire du
Prophète de l’Islam (Que la paix et bénédiction soient sur lui et sur ses descendants), les musulmans doivent profiter de cette occasion en vue de solidifier leurs liens fraternels, lesquels forment un remède aux différents grands maux de l’Oumma islamique. Aujourd’hui, on voit clairement que les ennemis malveillants du monde de l’islam, s’efforcent plus que jamais à semer la discorde entre les musulmans. C’est alors que l’Oumma islamique a plus que par le passé besoin d’union et de solidarité. Aujourd’hui, la griffe sanglante des ennemis cause des catastrophes de manière explicite sur tous les territoires islamiques ; de jour en jour, la Palestine souffre davantage sous la dominance vicieuse des sionistes ; La mosquée Al-Aqsa est en grand danger ; les habitants opprimés de la bande de Gaza subissent encore les plus dures conditions de vie depuis ce génocide sans précédent ; écrasé sous les bottes des usurpateurs, l’Afghanistan est tous les jours témoin d’une nouvelle catastrophe ; l’insécurité en Iraq a privé le peuple du calme et de la sérénité ; la fratricide au Yémen est une nouvelle plaie vive au cœur de l’Oumma islamique.
Que les musulmans du monde entier réfléchissent pour trouver l’origine, le comment et le pourquoi des guerres, des différends, des explosions, des attentats terroristes et des massacres aveugles des récentes années en Iraq, en Afghanistan et au Pakistan. Pourquoi ces nations n’étaient pas témoins de tant de chagrins et de catastrophes avant l’intrusion hégémonique et dominatrice des armées occidentaux, les Américains à leur tête,  dans la région ?
D’un côté les usurpateurs qualifient du terrorisme, les croisades de résistance du peuple palestinien et libanais et de l’autre côté, eux-mêmes organisent et dirigent le terrorisme féroce parmi les ethnies et les sectes des nations de cette région. Le Moyen-Orient et le Nord d’Afrique ont été longtemps exploités, occupés et humiliés par les états occidentaux tels que la Grand Bretagne et la France en premier, et les États-Unis par la suite et cela pendant plus d’un siècle. Une dois leurs ressources naturelles furent pillées, et leur sens de liberté se trouva écrasé, ces peuples furent le victime de l’avidité des usurpateurs étrangers, et c’est à la suite de la formation de l’éveil islamique et des mouvements populaire de résistance, ce qui rendait impossible la prolongation de cette situation pour les agresseurs internationaux, de même que l’espoir de tomber en martyre et transcender vers Dieu et pour la cause de Dieu, s’est manifesté de nouveau comme un élan sans précédent sur la scène du Djihad islamique, a fait que les agresseurs devenus passifs, aient recours à des méthodes cruelles et aient remplacé leur vieille politique par « le néocolonialisme ». Aujourd’hui, « l’ogre multi-figure du colonialisme » a fait appel à tous ses pouvoirs pour mettre l’islam à genoux ; On peut citer à titre d’exemple, la force militaire, le poing de fer, l’occupation explicite, les chaîne maléfiques des publicités jusqu’à l’emploi de milliers de centres de propagation des mensonges et des rumeurs, l’organisation des troupes épouvantables de terreur, la propagation des possibilités de la corruption morale, le trafic et la vente de drogue pour détruire le courage, la morale et la volonté des jeunes gens, l’agression politique aux centres de résistance, la provocation des dissensions ethniques et des fanatismes chez de différentes écoles religieuses, et enfin orchestration de l’hostilité entre les frères.
Si l’amitié, la solidarité et la confiance remplacent le doute et la méfiance parmi les peuples musulmans et les différentes sectes islamiques, une grande partie des complots des malveillants sera déjouée, et leur plan vicieux pour dominer davantage l’Oumma islamique restera stérile. Le Hadj constitue l’une de ces excellentes occasions pour atteindre cet objectif transcendant.
Les musulmans sauront résister contre ce diable multi-figure en s’appuyant sur les principes communs, à savoir le noble Coran et la Sonna du Prophète, et les mettre à genoux par leur volonté et foi. L’Iran islamique, en poursuivant les leçons du magnanime imam Khomeiny, est un exemple explicite de cette résistance réussie. Ils furent vaincus en Iran. Les trente années de complots, de conspirations et d’hostilité contre l’Iran, le recours au coup d’état, à huit années de guerre imposée, au boycottage et à la confiscation des biens et à la guerre psychologique et les propagandes et les  partialités médiatiques,ainsi que les efforts déclenchés pour empêcher tout progrès scientifique et toute acquisition de nouvelles sciences, y compris la
science nucléaire, et même les provocations et ingérences explicites dans les affaires glorieuse et significatives des récentes élections, se sont transformés les uns après les autres, en des scènes de l’échec, de passivité et d’égarement de l’ennemi, et le verset coranique «  certes la ruse de Satan était faible » s’est incarné une fois de plus devant les yeux des Iraniens. Partout où la résistance, émanée de la dévotion et de la volonté, pousse le peuple à confronter des pouvoir arrogants prétentieux, les croyants connaîtront la victoire tandis que la défaite et le scandale seront le sort inévitable des agresseurs. La brillante victoire dans la guerre de trente-trois jours au Liban, et le Djihad glorieux et victorieux à Gaza durant ces trois dernières années sont les témoins vivants de cette vérité.
Je conseille fortement aux heureux Hadjis, et entre autres les ulémas et prêcheurs des pays islamiques, présents sur les lieux saints, et les imams des prières du vendredi des Haramein al-sharifin de reconnaître leur responsabilité urgente, tout en prenant bonne conscience de la question, et de faire leur mieux afin de décrire pour leurs interlocuteurs l’intrigue de l’ennemi et d’inviter le peuple à la solidarité et à l’unité. Ils doivent de même éviter strictement tout ce qui provoque la méfiance entre les musulmans, et crier fortement contre les arrogants et les ennemis agresseurs de l’Oumma islamique, le sionisme et l’USA en leur tête, et faire preuve, dans l’acte comme dans le Verbe, de leur aversion contre les païens.
Je prie humblement Dieu le Plus-Haut de nous guider tous et de nous accorder Son aide, Son soutien et Sa clémence.

Sayed Ali
Khamenei
Le 3 zihadjah 1430
Le 22 novembre 2009

Read 2515 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir