13 Rajab, La naissance béni d'Imam Ali ibn AbiTalib as â la Mecque

Rate this item
(0 votes)
13 Rajab, La naissance béni d'Imam Ali ibn AbiTalib as â la Mecque

L'Imam Ali « as» . Une image véridique dans l'histoire de l'Islam

Au nom d'Allah , le Tout miséricordieux , le Très miséricordieux .    

Les louanges appartiennent à Allah, Seigneur des Mondes, et que les salutations soient sur son Messager envoyé comme miséricorde aux Mondes ainsi que sur les gens de sa maison, qui sont les lanternes de la religion.

Toutes les nations et les peuples exaltent leurs grands hommes et écrivent leurs biographies. De plus, ils les enseignent aux générations futures. Ils érigent des statues partout dans le monde pour témoigner devant de nombreux visiteurs, de leurs grandioses exploits et de leur gloire.

 De plus, c'est difficile de croire que la personnalité de l'Imam Ali (as) soit un sujet de controverse, ni que sa valeur auprès du Messager d'Allah soit amoindrie. La déclaration que fit le Messager (sawas) est suffisante pour ne pas en citer d'autres . Il a démontré sa valeur lorsque les grands compagnons étaient inaptes à gagner la bataille du Fossé : « Demain, je donnerai le drapeau à une personne qui aime Allah et son Messager et que Allah et son Messager l'aiment pareillement » .

L'Imam Ali (as) fut cet homme-là. Il a laissé un héritage riche en  sciences,  en jugements , en stratégies de guerre, en conseils au sujet des droits de l'homme, de la coexistence pacifique, de la liberté d'expression, de la justice. Il a aussi établi l'égalité entre tous les êtres humains. Il disait : « Les gens sont deux catégories ; soit ils sont frères dans la religion, soit ils sont égaux en tant que créatures ».

Il a réclamé aussi bien des droits des chrétiens et des juifs que des musulmans. Il a confirmé le droit de la femme. Jusqu'à nos jours, tout cet héritage se trouve dans les sources des musulmans. Il commença sa vie sous les bons soins du Messager (sawas) qui lui était le maître et l'instructeur, avant et après la mission prophétique. L'Imam Ali (as) était son protecteur et celui qui s'est sacrifié pour lui dans tous les lieux et les situations , soit en état de guerre ou de paix . Dès son lever et jusqu'à son coucher, dans sa vie et après sa mort ,il était le seul à lui être toujours resté fidèle. Il ne se désistait jamais un seul jour et réalisait les grandes missions qui lui étaient confiées. La valeur que le Messager d'Allah lui a donnée ,en présence de nombreuses personnes, dans plusieurs situations , était unique.

La dernière grande reconnaissance fut le jour de al-Ghadir, et enfin même jusqu'aux derniers jours dans ce bas monde. L'Imam Ali (as) recommandait de bien agir avec cette Oumma et d'œuvrer constamment selon ce que le livre d'Allah disait, ainsi que la Sunna authentique du Messager d'Allah.

Une personnalité comme celle d'Émir des croyants mérite que sa biographie et sa vie soient écrites en lettres d'or.

Son nom se doit d'être élevé à perpétuité .

????????????????

 Dans cet article chers lecteurs, j'essaie d'éprouver que l'imam Ali (as) est le seul musulman dont la personnalité est totalement intégrale. Cela se réalise en fait en deux raisonnements : rationnelle et rapportée .

Il s'avère que, dans cet article, deux choses s'avancent : je ne suis pas en mesure de confirmer la supériorité de l'imam Ali (as) sur tous les humains du monde(après le Messager de Dieu saws), mais cela est fait dans le cadre de l'Islam et que la personnalité du Prophète (sawas) ne fait pas partie dans cette comparaison .

Il nous implique tout d'abord de mettre une définition logique pour le musulman : il est celui qui comprend l'islam d'une manière consciente sans que lui échappe aucun détail et il met en application ce qu'il a compris de l'islam .

Et selon la définition qu'on vient de présenter, nous croyons que l'imam Ali (as) représente le musulman intégral ou l'homme intégral.

Cela peut être confirmé par les textes rapportés ainsi que par la déduction .

Si l'on feuillète les pages de la vie de l'imam Ali (as) depuis son premier jour jusqu'à la fin de sa vie, l'histoire ne cite jamais qu'il aurait violé aucun ordre divin soit à la période du Prophète (sawas), soit après sa mort. Il suivit à la lettre les ordres du Prophète (sawas) malgré les difficultés qu'il envisagea. L'histoire est confidentielle lorsqu'elle nous rapporte que son savoir, son courage, son adoration sont uniques en son espèce et qu'il combla tous les besoins d'autrui alors que personne ne lui combla aucun besoin.

Les textes dans les livres des traditions décrivent ses valeurs jusqu'à l'exagération .

Al-Hakem dans son livre al-Mustadrek a rapporté, en se basant sur les livres de Sihah, en faisant référence de la part d'Abdullah ibn Assad ibn Zurara, de son père qui dit : « Le Prophète (sawas) a dit : Allah m'a révélé à propos d'Ali trois choses : le maître des musulmans, l'imam des pieux, le chef des purs croyants » . (1)

Dans le livre '' al-Sawa'ik al-Muhrika '' à son auteur ibn Hajar al-Askalani qui dit : « Ibn Asakr rapporta d'ibn Abbas qui a dit : « Rien qu'Allah a fait descendre à propos de quiconque comme il l'a fait descendre à propos d'Ali (as) ». Aussi qu'il a dit : « 300 versets ont été descendus afin d'honorer l'imam Ali (as) » .

Cela est ainsi rapporté par al-Shabalangi (noor al-Absar, P. 73) et al-Khatib al-Baghdadi (Tarihk Bagdad .V .6 ,P.221 )

Ce que rapporte al-Hakim al-Nissaboori, selon une référence confidentielle, que l'Imam al-Hassan (as) fit un discours juste après le martyre de son père l'Imam Ali (as), il dit après avoir loué Allah (le Tout Puissant ) : « Dans cette nuit, un homme a rendu l'âme , là où les premiers ne le précèdent jamais dans ses valeurs et les derniers ne parviennent jamais à avoir ses qualités. Le messager d'Allah lui donnait son drapeau et il combat, Jibril (as) se tient sur sa droite, Michaël (as) se tient sur sa gauche et il ne revient jamais jusqu'à ce qu'Allah conquisse les villes sur sa main ».  

Et donc il s'avère que l'imam Ali était l'homme dont la personnalité est intégrale et que personne n'a pas détenu ses qualités à jamais .  

Un autre aspect

  L'une des dimensions à laquelle le Coran signale fortement est le fait que le message divin est perpétuel et que sa survie n'est pas conditionnée avec la disparition du messager .

Allah dit : « tu vas mourir ainsi qu'eux » , sourate les groupes :30.  

L'Islam est le dernier message envoyé et que cela nécessite qu'il vise tout le monde jusqu'à la fin de l'humanité. Ainsi qu'il fonctionne partout et porte ses fruits même lointaine qu'elle soit la distance .

La mort du Prophète (sawas) a constitué un défi dangereux, et pour que l'Oumma islamique ne suive pas l'égarement comme le font Bani Israël après Musa (as), Allah (Le Tout Puissant ) a mis en place un plan opératoire, c'était d'ordonner le Prophète (sawas) de désigner après lui l'imam Ali (as) .

La personnalité du Prophète (sawas) joua un rôle important au fait de prêcher l'islam, et de crainte que la mort du Prophète (sawas) cause un choc à la communauté, le Prophète (sawas) et par l'ordre du ciel, se devait d'ériger une personne se qualifiant de mêmes qualités spirituelles. Le Coran nous dit que cela a été réalisé à la lettre : « Muhammad n'est qu'un messager - des messagers avant lui sont passés -. S'il mourait, donc, ou s'il était tué, retourneriez-vous sur vos talons ? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Allah ; et Allah récompensera bientôt les reconnaissants ».

Et donc Allah dispose que 12 successeurs allaient gouverner la communauté islamique qui acquièrent de proches valeurs de celles du fondateur du message divin.

Les imams (as) subirent tout type de mal dont le meurtre, la captivité, l'expatriation, la prison pour que le message ne s'éteigne jamais .

Tout ce que le Prophète (sawas) fit afin que les musulmans ne s'égarent pas s'avère en vain . 

Allah et par sa sagesse a promis que le Message n'aurait pas la déviation et la falsification malgré tous les complots qui ont visé l'islam et Ahl ul Bayt (as) .

Le Coran dit : « Ô messager d'Allah ,transmets ce qui a été descendu de la part de ton Seigneur, et si tu ne le faisait pas alors tu n'aurais pas communiqué Son Message »

Les ennemis de l'islam, les hypocrites et les mécréants, s'efforcèrent par tous les moyens d'éliminer l'existence de l'islam et donc c'était d'ultime urgence d'ériger l'imam Ali (as) parce que cette période-là était tellement critique, même que cette affaire aurait des conséquences incontournables.

Jaafar Sadeq Abbas   

Read 240 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir