Les Palestiniens examinent dimanche la riposte aux Etats-Unis

Rate this item
(0 votes)
Les Palestiniens examinent dimanche la riposte aux Etats-Unis
Les dirigeants de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) se réunissent dimanche et lundi à Ramallah pour examiner la riposte à la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Beyt al-Moqadas comme capitale d'Israël. 
 
La suspension de l'historique reconnaissance d'Israël remontant à 1988 est l'une des options proposées à la discussion du Conseil central palestinien, l'un des organes de l'OLP, l’entité reconnue internationalement comme représentant les Palestiniens des Territoires et de la diaspora, ont indiqué des délégués.

Avec une telle suspension serait remis en cause l'un des principes fondateurs de l'effort de paix déjà très mal en point entre Israéliens et Palestiniens, et des accords d'Oslo.

Le scepticisme est cependant très grand que la direction palestinienne aille jusqu'au bout d'une logique aux implications difficilement prévisibles mais potentiellement destructrices.

Quelle que soit la conclusion des plus de 120 membres du Conseil central, la décision échoira en dernier ressort au président Mahmoud Abbas.

Le Conseil avait approuvé en 2015 la fin de la coopération sécuritaire, aspect crucial des relations avec Israël, mais le vote était resté lettre morte.

L'éventualité d'une riposte retentissante donne cependant la mesure de la colère provoquée par les choix de la Maison Blanche, qui ont culminé le 6 décembre quand M. Trump a annoncé reconnaître Qods comme la capitale d'Israël.

- Parti pris israélien -

Cette rupture unilatérale avec des décennies de diplomatie américaine et internationale, interprétée comme la dénégation des revendications palestiniennes sur Beyt al-Moqadas annexée et occupée, a suscité des violences qui ont causé la mort de seize Palestiniens.
Read 13 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir